Accueil > Articles et dossiers > Réviser le bac
Réviser le bac

Orientation scolaire et professionnelle : Réviser le bac

Vous passerez le baccalauréat à la fin de l'année scolaire : préparez-vous à des mois de mai et juin studieux. Comment réviser efficacement ? Voici quelques conseils qui ont fait leur preuve...
86455 lectures

Organiser ses révisions


Avant de se lancer dans ses cours et ses annales, il faut prendre une bonne journée pour préparer son programme. C'est encore le meilleur moyen de se convaincre qu'il est grand temps de commencer à travailler !

Pour chaque matière, on fera, sur une grande feuille, la liste de ce qui devra être revu les grandes parties du cours et du manuel.
Pour chaque partie, il faudra √©valuer le temps n√©cessaire, en fonction de l'importance et de la difficult√©. Cette liste √©tant faite, on peut √©tablir son planning, jour apr√®s jour, en insistant sur les longs week end du mois de mai notamment, mais en ne n√©gligeant pas non plus quelques heures les jours de classe. Le planning doit comprendre plusieurs "tours" de r√©vision : le premier sert √† r√©apprendre, les autres proprement √† revoir et √† maintenir fra√ģches ses connaissances. Un seul tour ne suffit pas √† bien assimiler, mais attention √† ne pas faire trop de tours, car l'on risque alors de saturer, ce qui rend le travail inefficace.

Pour chaque partie, il faut pr√©voir non seulement de revoir le cours et les manuels, mais √©galement de s'entra√ģner sur les sujets d'annales correspondants. La plupart des annales corrig√©es comprennent un index th√©matique, qui permet de s√©lectionner le sujet se rapportant √† une partie donn√©e du cours. On peut √©galement ne pr√©parer que les questions du sujet qui traitent de la partie revue. Lors du premier tour, on pr√©parera √©galement des fiches de synth√®se du cours, que l'on retravaillera les "tours" suivants.

Réviser efficacement


Nous apprenons en écrivant, en lisant ou en entendant ; il faut donc réviser en écrivant, lisant et parlant : écrire des fiches, lire son cours et son manuel, se répéter à haute voix ce qu'on vient d'étudier.

Les révisions doivent respecter la même règle que le plan d'une dissertation ou d'un exposé : toujours aller du général au particulier. En histoire-géographie, en S.E.S notamment, il est bon de commencer par avoir une idée globale d'une partie du cours, avant d'approfondir : commencez par vérifier que vous êtes capable de résumer ce que vous étudiez à votre petit neveu, avant de vous épuiser dans les détails dont beaucoup n'auront pas survécu dans votre mémoire le jour j.

D√©gagez quelques heures de tranquillit√© pour vos r√©visions : vous pouvez bien s√Ľr alterner les mati√®res, pour √©viter de "saturer", mais il est tr√®s important de travailler de plus en plus longtemps, pour apprendre √† garder sa concentration plus de trois heures, dur√©e moyenne des √©preuves du baccalaur√©at.

Même si votre planning de la journée est lourd, restez assez longtemps sur chaque matière pour bien vous en imprégner, faute de quoi votre effort sera inutile, mais ne restez pas trop longtemps à relire le même chapitre car le cerveau ne peut faire un effort de mémorisation que pendant une durée limitée.

L'id√©al consiste √† prendre trente √† quarante minutes √† revoir le cours, puis passer aussit√īt le m√™me temps √† des sujets, pendant lesquels on pourra reformuler et r√©utiliser ce qui vient juste d'√™tre vu.

N'oubliez pas qu'il ne suffit pas d'apprendre par coeur : il faut comprendre ce que l'on a appris, et être capable de le reformuler et de le combiner. Il est donc capital de vérifier en se posant des questions qu'on a bien compris, et que l'on domine le programme.

S'entra√ģner


L'entra√ģnement doit √™tre permanent. Conna√ģtre son cours est n√©cessaire, mais pas suffisant. Il faut aussi apprendre √† r√©diger une copie convenable √† partir de ses connaissances.

Pr√©voyez donc, de vous entra√ģner dans les conditions de l'√©preuve, sur des sujets r√©ellement donn√©s. Vous devez pour cela disposer d'annales corrig√©es. On v√©rifiera sur les corrig√©s que le travail est correct. Si jamais les sujets des annales semblent infaisables, trop difficiles : pas de panique ! Il faut alors bien √©tudier les corrig√©s, et essayer de les comprendre.

Une fois que la correction est bien assimil√©e, il faudra revenir quelques jours plus tard au sujet, pour essayer de le refaire par soi-m√™me. En math√©matiques notamment, il est particuli√®rement n√©cessaire d'avoir vu beaucoup de sujets, et d'avoir rep√©r√© les astuces ou techniques employ√©es, car ce sont souvent les m√™mes qui reviennent chaque ann√©e. Il faut enfin profiter de ces entra√ģnements pour apprendre √† r√©agir face √† un sujet : planifier son temps pendant l'√©preuve, organiser ses brouillons, relire sa copie, "assurer" le plus de points possibles sur un sujet difficile, notamment dans les mati√®res scientifiques.

Ne pas rester seul


Si les r√©visions sont un travail personnel, elles ne sont pas pour autant un travail solitaire. Il est tr√®s efficace de pr√©voir quelques s√©ances en commun avec des amis pour confronter les difficult√©s, partager des conseils ou des fiches, revoir ensemble des sujets. Ne pas h√©siter √©galement √† aller consulter ses professeurs lorsqu'on a rencontr√© un probl√®me, ou que l'on n'est pas s√Ľr de quelque chose ; c'est le grand avantage d'avoir commenc√© √† r√©viser t√īt.

Qui est en ligne ?
Vous devez vous inscrire pour participer

 

Ils sont au top
1
avatar de julju29
julju29
avec 1371 réponses
2
avatar de feralex
feralex
avec 1330 réponses
3
avatar de CIOCOP
CIOCOP
avec 1235 réponses
4
avatar de ptitejads
ptitejads
avec 1177 réponses
5
avatar de Lilygod
Lilygod
avec 910 réponses
6
avatar de Elune
Elune
avec 894 réponses
Accéder directement au site