Accueil > Articles et dossiers > Les études de biologie à l'université
Les études de biologie à l'université

Les études de biologie à l'université

par Stephan Eberhard Stéphane Eberhard est normalien. Après un magistère de biologie, il a obtenu un DEA de génétique celluliare et moleculaire et prépare actuellement une thèse.
82096 lectures

Présentation des études



En s'intéressant au monde du vivant, la biologie est une science qui touche l'ensemble des individus.
D'autant plus qu'elle défraie de plus en plus souvent la chronique : maladie de la vache folle (due à un nouvel agent infectieux, le prion), hormones de croissance, utilisation de l'erythropoëtine (EPO) comme produit dopant, organismes génétiquement modifiés ou encore, plus récemment les polémiques autour du clonage de la brebis Dolly et des implications éthiques concernant cette technologie et de son impact sur l'homme.

Ces quelques exemples montrent clairement que la biologie fait partie, outre l'intérêt que certaines personnes lui portent instinctivement, de la vie de tous les jours. Mais quels domaines recouvre exactement cette science, dont les centres d'études peuvent être situés au niveau moléculaire (étude moléculaire du mécanisme d'un enzyme) jusqu'au niveau des populations d'individus (évolution, écologie, ou génétique des populations) ?

Quel cursus ?



Il faut tout d'abord distinguer les pans de la biologie qui concernent plus directement le fonctionnement des êtres vivants au niveau de l'organisme.
La médecine, qui s'intéresse à la physiologie du corps humain et à la guérison des diverses pathologies qui peuvent affecter son intégrité, la science vétérinaire, dont l'objet d'étude concerne les animaux, et finalement la biologie des organismes, qui s'attachent à comparer les plans d'organisation et la physiologie des différents organismes ayant peuplé la terre depuis des millions d'années.

De l'autre côté se trouve l'ensemble constitué par la biologie cellulaire et moléculaire. Celle-ci tente d'apporter des explications au fonctionnement des cellules au niveau moléculaire (par exemple les mécanismes de réplication de l'ADN, les mécanismes de régulation de l'expression des gènes ou encore la structure moléculaire précise et en 3D d'une protéine d'intérêt). Ce type d'approche de la biologie est intimement lié à la chimie, voir à la physique.

En fonction de l'intérêt porté à ces deux approches différentes de la biologie, l'étudiant choisira de s'orienter plutôt vers des études de médecine, de vétérinaire ou d'un DEUG des sciences de la vie, alors que les étudiants soucieux d'aborder le vivant au niveau moléculaire s'engageront dans un DEUG de biologie cellulaire, de biochimie, voir de chimie (la distinction entre ces différents cursus intervenant dès la deuxième année de DEUG).

Tu as une question ?

Inscris-toi en deux minutes et pose ta question à la communauté. Tu seras notifié par email quand les membres t'auront apporté une réponse !

 

Déja membre ? S'identifier

 

M F

Oui, j'accepte qu'Orientation.fr ou ses partenaires me contactent pour me proposer des offres spéciales ou réductions.

 

Accéder directement au site