Posez une question
Nos conseillers et la communauté vous répondent
Miss Océane
Pour toutes vos petites questions de la vie quotidienne !
Membres en ligne ?
Vous devez vous inscrire pour participer
Accueil > Questions et Réponses > Quelles qualité faut il avoir pour etre prefesseur ...
Question d'orientation scolaire ou professionnelle Lire et répondre à la question
judu29380

judu29380

22 ans / F
Inscrit il y a 8 ans
Vue la dernière fois il y a 7 ans
Question d'orientation
Quelles qualité faut il avoir pour etre prefesseur des école??et educateur jeune enfants ???y a t il une grande difference entre ces deux metiers ??merci beaucoup vous m'etes d'une grand aide pour mon année de 3eme
Lue 59594 fois et 1 réponses
Posée il y a 8 ans
 
Mots clés : Enfants | Jeu
Réponse d'un conseiller Orientation.fr
Bonjour,

Comme tous les métiers de l'enseignement, la fonction de professeur des écoles exige de nombreuses qualités, telles que la rigueur , la patience , le sens de l'écoute et l'autorité naturelle . Mais enseigner toutes les matières dans une même semaine, du jeu de balle à la peinture à doigts, demande une énergie redoublée. Une bonne culture générale est également nécessaire, tout comme une bonne santé ! En maternelle et en école élémentaire, il faut savoir à la fois capter l'attention des enfants et être attentif à tout moment. Donner et redonner les consignes, gérer les tensions, les disputes et les caprices font partie du programme quotidien.

Si le métier se révèle fatigant physiquement et nerveusement, guider les écoliers dans la vie peut aussi procurer de grandes satisfactions.


Le métier d'éducateur de jeunes enfants demande de la patience et et de la créativité. Il faut bien sûr, aimer les enfants est indispensable pour exercer cette profession. Mais cela ne suffit pas. En effet, le métier est nerveusement difficile et physiquement éprouvant. L'éducatrice doit donc allier équilibre psychologique et résistance à la fatigue pour encadrer des enfants parfois turbulents. Patience et disponibilité sont ses maîtres mots. Elle doit également faire preuve d'un bon sens de l'observation afin de mesurer les progrès des enfants et de détecter d'éventuels problèmes. Enfin, l'imagination et la créativité constituent des atouts appréciés.


La différence entre les deux métiers :

- Professeur des écoles : Les premiers jours à l'école sont souvent marquants. L'enfant découvre un nouvel environnement et se retrouve seul face à un groupe. Un adulte est là pour l'accueillir, l'aider à grandir et favoriser le développement de sa personnalité : le professeur des écoles, qui est souvent une professeur.

De la maternelle à l'école élémentaire, appelée communément école primaire, le professeur des écoles suit un programme scolaire défini par le ministère de l'Education nationale. Toutefois, il dispose d'une certaine liberté pour concevoir les cours et organiser les différentes activités intellectuelles, artistiques et sportives. Il doit faire preuve d'imagination pour intéresser ses élèves et les rendre acteurs de leurs apprentissages. Cela passe par des ateliers et des sorties découverte à l'extérieur de l'établissement.

D'une école à l'autre, les emplois du temps sont variables. L'enseignant découpe sa journée en séquences, qui vont de l'atelier de quinze minutes en petite section de maternelle au cours de cinquante minutes en CM2 .

Dans tous les cas, il met l'accent sur les leçons de français et de calcul afin que l'enfant puisse entrer en sixième en sachant lire, écrire et compter. Cinq autres matières constituent les apprentissages de base : sciences et technologie, histoire-géographie, éducation civique, éducation artistique et éducation physique et sportive.

En maternelle, l'enfant est initié aux lettres et aux chiffres à travers le jeu. L'enseignant l'aide à être autonome et à s'exprimer au milieu des autres. Le professeur des écoles peut, avec l'aide d'intervenants extérieurs, initier les enfants à une langue étrangère, à la musique ou à l'informatique.

Reste que ce métier implique aussi un travail d'équipe. En maternelle, l'instituteur est assisté par les dames de service. Pour comprendre et aider certains enfants qui restent à l'écart, il peut compter sur un réseau d'aide formé de psychologues et d'enseignants spécialisés. Comme dans le secondaire, il mène des projets avec ses collègues et un directeur. Les rencontres avec les parents sont primordiales, et certains d'entre eux se portent volontaires pour le seconder lors des sorties en groupe.


- L'éducatrice de jeunes enfants (la profession est essentiellement féminine) intervient auprès des enfants âgés de zéro à sept ans. Cette spécialiste de l'éveil a pour mission de favoriser le développement et l'épanouissement des enfants en l'absence, plus ou moins longue, de leurs parents. Elle les accompagne ainsi dans l'acquisition des premières connaissances, la conquête de l'autonomie et l'apprentissage de la vie en collectivité. Son rôle consiste à stimuler leurs potentialités intellectuelles, affectives et artistiques, à travers de multiples activités ludiques et éducatives.

Cette professionnelle s'attache par ailleurs à prendre en compte le milieu familial de l'enfant, dans ses dimensions sociale et culturelle. Elle repère les éventuels problèmes médicaux ou comportementaux des petits afin de prévenir l'installation de troubles ou de carences. Le cas échéant, elle les oriente vers des professionnels spécialisés (psychomotricien, médecin spécialiste, orthophoniste...).

Enfin, l'EJE prend soin de maintenir des relations suivies avec les parents, à qui elle rend compte des progrès réalisés par leur enfant pendant la journée. Elle doit en effet veiller au maintien du lien essentiel parents-enfants.

Favoriser le développement et l'épanouissement d'un enfant suppose en premier lieu de lui offrir un environnement sécurisant et stimulant. L'EJE doit donc créer un univers à la fois proche du milieu familial et riche en découvertes. Cet espace de vie est découpé en fonction des activités pratiquées (lecture, jeux, repos, motricité), et abrite divers supports : livres, poupées, vélos...

Pour l'enfant, le jeu constitue un moyen de découvrir le monde. L'EJE utilise donc des activités ludiques pour mettre en place son projet pédagogique : peinture, modelage, danse, poterie, parcours psychomoteurs, musique... tous les sens de l'enfant sont mobilisés afin de favoriser son expression verbale et non verbale.

Enfin, l'EJE apprend aux petits à prêter leurs jouets et à vivre avec les autres. Elle leur permet ainsi d'acquérir la socialisation nécessaire à une scolarité réussie.

Répondu il y a 8 ans (79)
 
Orientation scolaire et professionnelle, conseil et soutien scolaire
Ajouter sur facebook
RSS Questions RSS Questions Miss Orientation RSS Réponses RSS Blogs RSS Commentaires